Écoutez. C'est l'avenir.

Tournées antérieures

  • Afin de marquer le centième anniversaire de l’entrée en guerre du Canada lors de la Première Guerre mondiale, l’Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick a entrepris un voyage de commémoration empreint de musique et de réflexion. Gardons espoir est le thème de cette tournée commémorative, comprenant des prestations en 2014-2015 en Autriche, en Allemagne, en République tchèque, partout au Nouveau-Brunswick et dans la capitale nationale lors de l’ouverture officielle de la nouvelle exposition permanente intitulé Le front intérieur, 1917, au Musée de la Guerre d’Ottawa.

  • Le Festival international de musique de la jeunesse SCL 2011

    Les membres de l’OJNB, le personnel, et des chaperons ont voyagé en Autriche du 28 juin au 9 juillet 2011 pour se produire en concert et participer à la compétition lors du Festival international de musique de la jeunesse Summa Cum Laude à Salzburg, Vienne, Poetsching, et Berndorf. L’OJNB a donné deux prestations dans le magnifique Wiener Musikverein Vienna, la Salle dorée, réputée comme étant l’une des trois meilleures salles de concert au monde. Le jury du festival fit l’éloge de l’OJNB lors du concours, décernant à l’orchestre le premier prix dans la catégorie « Orchestre symphonique » avec succès exceptionnel. Sous la brillante direction d’Antonio Delgado, l’OJNB interpréta Conga del Fuego Nuevo du compositeur mexicain Arturo Márquez  lors du Concert Gala des lauréats, et reçut la toute première ovation debout dans l’histoire du Festival SCL.

     

  • La Tournée de la Cité interdite (2007), Chine

    À Beijing, en Chine, les jeunes musiciens du Nouveau-Brunswick ont eu l’occasion d’étudier et d’apprendre auprès de cliniciens de classe mondiale et de se produire au Palais de l’Assemblée du Peuple, à la salle de concert de la Cité interdite, à l’École internationale canadienne et au centre des arts de la province du Hebei.

  • L’histoire de Virtuoso Italia

    En juillet 2005, l’Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick a été invité à se rendre à Parme, en Italie, pour étudier, interpréter et enregistrer une composition en première mondiale. Virtuoso Italia 2005 offrait l’occasion unique de contribuer au perfectionnement musical des membres de l’orchestre et de mettre en valeur, sur une scène internationale, le talent des meilleurs jeunes musiciens du Nouveau-Brunswick.

  • L’histoire de Carnegie Hall

    On ne décide pas simplement de se produire à Carnegie Hall : il faut d’abord être recommandé. Ensuite, il faut passer une audition, et si notre rêve se réalise, on est peut-être invité à y jouer. Aujourd’hui, personne n’arrive tout à fait à se rappeler qui a recommandé l’Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick, mais il y a effectivement eu une recommandation et les représentants de Carnegie Hall y ont donné suite. James Mark, chef d’orchestre de l’OJNB à l’époque, admet qu’il était un peu septique lorsqu’il a reçu le premier appel exploratoire de Carnegie Hall. Était-ce vrai? Eh oui! C’était non seulement vrai, mais aussi un peu ahurissant.